FANDOM


LW S01EP07 (637)
ATTENTION GROS SPOILER
Cette page contient des révélations importantes sur la suite de Miraculous.


Lire Transcription
Capitaine Hardrock est l'épisode 12 de la saison 2 de Miraculous: Les Aventures de Ladybug et Chat Noir.

Résumé

Marinette et ses amis organisent un concert sur le bateau d'Anarka Couffaine, la mère de Juleka, pour la fête le musique. Marinette, déçu qu'Adrien n'est, une fois encore, pas pu venir, rencontre le frère de Juleka, Luka, qui ne la laisse pas indifférente. Lors des répétitions, les adolescents jouent trop fort et la police arrive. L'agent Raincomprix et Anarka se disputent, cette dernière défendant la liberté d'expression. Le policier déclare finalement que s'ils ne jouent pas dans la norme autorisée leur groupe sera interdit de concert. Folle de rage fasse à cette injustice, Anarka se fait akumatiser et devient Capitaine Hardrock et décide d'attaquer les autres groupes tout en envoyant des enceintes en forme de boulet de canon pour faire entendre sa musique dans tout Paris. Ladybug et Chat Noir vont donc devoir sauver Paris et éviter le supplice de la planche.

Récit complet

Rose, Juleka, Mylène, Ivan, Alya, Nino et Marinette se trouve sur la péniche de la mère de Juleka, Pendant que chaque adolescent prend possession de son rôle et de ses instruments, Marinette range le bateau, enjambant les cartons et les autres objets trainant sur le pont tout en ramassant certains. Elle se cogne à un moment à Mylène, elle s’excuse et passe sous la guirlande que le blondinette était entrain d’accrocher et qu’elle soulève pour lui permettre de passer. Marinette va vers Rose et lui donne le micro qu’elle cherchait, la jeune fille la remercie et dit, en parlant dans le micro qu’elle place devant elle, qu’elle n’arrive pas à croire que c’est leur premier concert et crie qu’elle est sûre que cela va être trop génial, faisant sonner les enceinte, Marinette ne pouvant retenir une grimace tellement le son est fort. Elle va vers Alya, qui tient l’escabeau sur lequel se tient Nino pour régler les enceintes, désespéré par le retard d’Adrien, Alya tente de la rassurer en lui disant qu’il ne va pas tarder et que le concert n’a pas encore débuter. Marinette commence alors à paniquer en s’imaginant qu’il n’a pas l’adresse de Juleka, qu’il s’est peut-être trompé de jour ou encore qu’il est perdu, elle supplie alors de demander des informations à Nino en précisant que cela doit avoir l’air naturel. Alya, tout en regardant avec des yeux moqueurs la brunette, demande directement à Nino s’il sait ce que fait Adrien. Nino répond qu’il avait quelque chose à faire avec son père et qu’il arrivera juste après. Alya donne alors un coup de coude à Marinette, rassurée, en gloussant toutes les deux.

Une voix féminine se fait alors entendre, criant "Capitaine Anarka sur le pont", révélant ainsi son prénom, la jeune femme, se révélant être la mère de Juleka, demande si tout avance bien et s’ils sont prêt à faire la fête de leur vie. Elle est alors coupée dans son élan, remarquant Marinette, un carton plein d’affaire dans les bras. Elle lui demande alors ce qu’elle fabrique en s’avançant vers elle et en lui prenant le carton. Marinette, mal à l’aise, la salut, d’une voix timide, lui expliquant qu’elle range et qu’elle n’a pas à s’inquiétait et que sa péniche sera bientôt propre comme jamais. Etonnée, la mère de Juleka répète le fait que Marinette range sa péniche avant d’éclater de rire. Elle commence à jeter partout les affaires se trouvant dans le carton en expliquant que personne ne range jamais ici, s’étonnant que sa fille ne l’est pas prévenue, car ils trouvent cela plus vivant, que tout est permis sur le Liberté, nom qu’elle a donné à son bateau, que c’est du chaos que née la création et que le désordre, c’est la vie.

Au même moment, Adrien est dans sa chambre, entrain de jouer du piano, devant son père, assis dans son canapé, ayant été tourné pour l’occasion, et Natalie se tenant debout juste à côté. Adrien affiche une mine triste pendant que son père, la tête baissée et les yeux fermés, écoute chaque note. Gabriel pousse un petit grognement exaspéré, Adrien fait alors une fausse note et jette un regard inquiet vers son père, espérant qu’il ne l’ait pas entendue. Gabriel tend alors une main, mettant un terme à la prestation de son fils, en demandant de s’arrêter là. Il se lève alors et avance vers son fils en lui demandant s’il est bien sûr de travailler suffisamment. Adrien déclare alors, d’une voix monotone, d’avoir l’impression de refaire sans cesse le même exercice et qu’il pense qu’il progresserait plus vite avec d’autres musiciens, faisant remarquer que la musique est une histoire de partage, lui demandant s’il ne pense pas la même chose. Gabriel lui répond alors d’un ton sec et mécontent que les Agrestes sont solistes et non pas les membres d’un groupe d’anonymes et qu’il devrait plutôt répéter son piano, ordonnant qu’il lui rejouera plus tard dans la journée. Adrien supplie alors son père, lui rappelant qu’il avait promis de le laisser y aller. Gabriel révoque sèchement cette promesse devant la "piètre" prestation de son fils qui est, selon lui, dû à leur influence "néfaste" et qu’il doit se concentrer. Gabriel et Natalie sortent, laissant Adrien, dépité, qui appelle alors Nino pour lui annoncer la mauvaise nouvelle.

Ce dernier est dans la cabine de control avec Alya et Marinette, cette dernière sortant une statuette d’une main noire faisant le signe Rock n’Roll, il décroche sous les regards interrogateurs des deux adolescentes. Nino demande ce qu’il se passe et elles comprirent qu’il y avait un problème et le regardèrent, attristée, Nino déclare après quelques secondes que le père d’Adrien abuse et qu’il espère qu’il pourra sortir la prochaine fois avant de raccrocher. Alya remarque alors Marinette qui s’est retournée pour ne pas montrer à quel point elle est déçue. Nino comprenant la situation il fait un signe qu’Alya lui répond, le jeune homme part alors, les laissant entre filles. Alya s’approche doucement et pose ses mains sur les avant-bras de la brune. Elle essaie de la rassurer en lui disant que ce n’était pas la première fois que cela arrivait qu’Adrien ne puisse pas sortir à cause son père. Elle lui prit alors doucement la statuette avant de la poser sur le tableau de bord juste à côté pour pouvoir se mettre plus près de Marinette. Alya fait alors remarquer que cela aurait même été plus étonnant si Adrien avait pu venir. Brusquement elles entendent Mme. Couffaine pousser un petit cri en entrant, elle s’approche alors la statuette qui est sur la boussole du bateau, dont l’aiguille bouge frénétiquement. Elle leur explique qu’il ne faut jamais poser d’objet en métal près d’une boussole, en prenant la statuette, l’aiguille de la boussole se stabilise alors. Tout en faisant une démonstration en approchant et en éloignant la statuette de la boussole, Anarka continue en disant que le métal attire l’aiguille comme un aimant. Marinette reprend la statuette et la pose plus loin en disant bien connaître le problème, qu’elle et Adrien sont condamné à rester éloigné pour toujours, se comparant à la statuette et Adrien à la boussole. Alya répond aussitôt qu’elle pense que c’est l’inverse, Adrien est la statuette et Marinette la boussole qui s’affole quand il s’approche d’elle, tout en faisant la démonstration en reprenant la statuette. Elle la repose loin de la boussole et pose un bras sur une épaule de Marinette et une main sur l’épaule pour lui montrer son soutien. Alya lui promet alors qu’il y aura plein d’autres fois et lui demandant de ne pas s’inquiéter. Marinette lui fait remarquer que c’est exactement e qu’elle lui avait dit la dernière fois, ainsi que la fois d’avant et encore celle d’avant. Mme. Couffaine, qui était restée là, les regarde, étonnée par la situation.

Rose, avec Juleka derrière elle, se tient au pied de l’escalier menant à la cabine de pilotage. Elle annonce que tout le monde est prêt mais qu'il leur manque Luka. Anarka décide alors d’en profiter, en demandant si elle ne se trompe pas de prénom en l’appelant Marinette, cette dernière lui confirmant en l’appelant madame avant de se corriger et de l’appeler capitaine, Mme. Couffaine déclare qu’étant donné qu’elle l’a relayé de sa corvée de rangement Marinette pourrait aller chercher Luka pour les répétitions. Marinette accepte et demande qui est le jeune homme et où peut-il bien être, la jeune femme lui révèle alors qu’il s’agit de son fils et qu’il doit être dans sa cabine. La mère fait un signe de tête pour indiquer la direction, Marinette tourne la tête vers Alya qui lui fait un signe de tête pour lui dire de le faire avec un sourire chaleureux. La brunette s’exécute et se rend dans la cabine en enjambant les cartons et meubles dans le salon avec une tête exprimant toute sa mélancolie. Elle entre dans la cabine dont la porte est ouverte, elle surprise en voyant brusquement un jeune garçon à quelques centimètres d’elle et se plaque par réflexe contre le mur. Lucas est assis en tailleur sur son lit, les poignets posés sur ses genoux, le pouce joignant le majeur de chaque main, un médiator entre les deux doigts dans la main gauche, les yeux fermés, la tête légèrement baissée, en pleine méditation. Marinette se rapproche un peu, intrigué par le jeune garçon, elle le scrute du regard, avec de gros yeux interloqués. Brusquement, il relève la tête, ouvre les yeux et sourit à l’adolescente qui, surprise par ce réveil soudain, fait un pas en arrière avant de se gratter la tête, mal à l’aise en commençant à bafouiller. Elle parvient difficilement à prononcer son prénom, l’écorchant légèrement au passage. Elle se penche en poussant un soupir, honteuse de sa réaction. Elle tente d’expliquer que sa mère lui a demandé d’aller le chercher car on l’attendait, en prononçant le mot poulpe au lieu de groupe. Lucas, pour rigoler, la salue en répétant le bafouillage de la jeune fille sur son prénom avant de rigoler légèrement, fière de sa plaisanterie qu’il pensait amuser Marinette. Cependant, cette dernière baisse la tête dans un petit soupir, attristé et blessé par la blague de l’adolescent, honteuse de n’avoir même pas réussit à prononcer son prénom correctement. Lucas le remarque et arrête tout de suite de rire et s’excuse. Il explique qu’il communique mieux avec sa guitare tout en la prenant, il fait alors résonner ses cordes, surprenant l’adolescente, troublée. Il lui fait signe de s’assoir sur son lit et elle s’exécute. Luka déclare qu’il y a quelque chose d’étrange, il ajoute que le cœur de Marinette fait un étrange son, il se met alors à faire vibrer ses cordes avec son médiator mais en accentuant davantage chaque note, elle le regarde, toujours aussi troublée, ensuite il continue à jouer une petite musique apaisante et calme en jetant des regards à Marinette en souriant. Cette dernière sourit, apaisée, elle pousse un soupir, se détend, tourne la tête et ferme les yeux pour profiter pleinement de la musique. Quand il s’arrête, Marinette lui dit que c’est incroyable et lui demande comment il fait. Il lui répond que la musique est parfois plus claire que les mots. Elle se lève du lit et avance jusqu’à une affiche géante de Jagged Stone avec un cadre plein de médiator en-dessous. Elle prend l’un des médiators à l’effigie de la rock star. Elle fait remarquer qu’il semble bien aimer Jagged Stone, ceux à quoi Luka répond que c’est son chanteur préféré, Marinette répond que c’est le cas pour elle aussi. L’adolescent se lève et se place à côté d’elle face à l’affiche. Marinette triture nerveusement le médiator en regardant Luka avant de le faire sauter et de le rattraper maladroitement. Luka lui dit qu’elle peut le garder si elle veut et qu’il en a plein d’autre. Elle le remercie pour le cadeau. Luka déclare alors qu’il ferait mieux d’aller sur le pont pour les répétitions avec le "poulpe". Marinette, choquée, lui demande, paniquée, si elle a vraiment dit ça avant de mettre les mains sur sa tête de les faire glisser vers le bas tout en se voutant en disant que c’est la honte. Luka la regarde chaleureuse et lui qu’il la trouve marrante avant de partir tout en la regardant du coin de l’œil, la laissant plantée là, les yeux pétillent, touchée par ses paroles avant de regarder le médiator Jagged Stone. Elle le range ensuite dans sa poche et va rejoindre les autres.

De son côté, Adrien regarde les informations sur son ordinateur triple écran, avec Plagg juste devant celui du milieu entrain de manger son camembert. Nadja Chamack annonce que cette année, pour la fête de la musique, Paris a organisé toute une série de concerts gratuits avec de grandes stars dans des lieux prestigieux avant de présenter M. Bourgeois à ses côtés. Plagg avale son camembert tout en écoutant avant de se tourner vers Adrien dépitant, n’écoutant même plus les infos, Plagg se rapproche alors de l’adolescent qui lève alors la tête pour écouter l’interview du maire de Paris. Ce dernier annonce qu’il y aura XY Place de La Concorde, Laura Rossignol au Louvre, un orchestre filtre harmonique à l’hôtel de ville et Jagged Stone à la Tour Eiffel en précisant qu’il y aura aussi de nombreux concerts et scènes musicales produits par les parisiens dans toute la capitale, en même que M. Bourgeois fait annonce un plan pour chacune de ses citations apparaît. Nadja Chamack ajoute que cela sera sûrement la plus incroyable fête de la musique depuis sa création à Paris en 1 982. Adrien reprend vite sa mine dépitée et détourne la tête. Plagg lui dit alors de ne pas se mettre dans des états pareils et de voir le bon côté des choses comme le fait qu’il va pouvoir profiter de tous ces concerts bien au chaud depuis sa chambre. Adrien répond alors, d’une voix faible, que le seul concert qui l’intéressait était celui de ses amis. Plagg déclare, d’une voix enjouée, qu’il aurait dû lui dire plutôt et annonce qu’il va lui donner un concert privé en tant qu’ami dont il lui dira des nouvelles. Il se place alors sous une lumière bien placée, devant les écrans d’ordinateur éteints, se racle la gorge et chante, d’une voix criarde, les louages du camembert et son amour inconditionné pour le produit normand. Adrien, touché, le remercie avec un sourire triste bien que sincère. Il tourne la tête et son sourire disparaît aussi vite qu’il est apparu et le jeune garçon dit, sur un ton forcé plein de tristesse, que c’est le meilleur concert du monde avant de reprendre son piano, essayant de ne pas se laisser dominer par la tristesse. Plagg le regard, lâchant un soupir, constatant qu’il n’a pas réussi à lui remonter le moral, avant de s’éloigner

Sur péniche, Rose fait les derniers tests micros pendant que Marinette s’assoit entre Alya, qui est elle-même à côté de Nino, et Mylène, les adolescents, assis sur des cartons, se préparent à assister aux répétitions de Juleka et Luka aux cordes, Ivan à la batterie et Rose au micro. Alya demande à Marinette si elle va bien et qu’elle tient le coup, Marinette lui répond, en souriant, par un hochement de tête positif. Luka et Marinette s’échange un regard et Alya constate aussitôt qu’il y a une alchimie entre les deux, d’autant plus que Marinette regarde intensément avec un sourire béat. Alya, sur un ton amusé, déclare qu’elle a l’impression que la boussole Marinette c’est trouvée une nouvelle statuette. Marinette, en paniquant, tente de nier, avec un ton ne faisant que confirmer les soupçons d’Alya, en disant que ce n’est même pas en rêve, elle fait un énorme "pff" en étant rouge pivoine, que malgré le fait d’être cool, sympa et tout ce qu’elle veut il n’y a qu’une statuette qui dérègle sa boussole. En décrivant Luka elle se tient, avec un sourire béat, la tête avec les deux mains en le regardant, et mime, pour la dernière partie de sa phrase, le comportement de sa boussole en tournant les yeux dans des sens opposé en faisant tourner son doigt à côté de sa tête. Les réglages étant terminés, Mme. Couffaine, se tenant aux platines derrière le public demande de bien s’accrocher et dit à son fils que c’est quand il veut. Ce dernier tire alors un drap noir recouvrant un énorme empli dernier cri à côte de lui, le dévoilant ainsi au grand jour. Mylène tend alors des boulequies à Marinette et Alya en leur disant qu’elles en auraient besoin et de la croire sur parole la dessus. Elles s’exécutent, Luka fait alors vibrer sa guitare, provoquant d’énormes vagues sur l’eau, soulevant et projetant les voitures au loin. Nino, Alya et Marinette font des têtes surprises indiquant qu’ils ne s’attendaient pas à de tels décibels alors que Mylène ne semble pas surprise et sourit. Le son de guitare a été tellement fort que des hélicoptères, des voitures et des sirènes de police apparaissent instantanément. L’agent de police Roger Raincomprix sort de la voiture garée juste devant le ponton permettant d’avoir accès à la péniche depuis les quais, et prend son haut-parleur. En l’appelant Mme. Couffaine, il lui demande si elle a perdu la tête. Il déclare qu’elle est à 160 dB en montrant un boitier avec des smileys, des barres de couleurs allant du vert vers le rouge et une flèche tout à droite dans le rouge. Il ajoute que c’est dix fois le bruit d’un avion, que cela ne convient pas du tout et qu’il va falloir jouer autre chose. Anarka prend alors son micro pour parler dans le haut-parleur de son bateau, elle lui rappelle que c’est la fête de la musique et que son groupe à le droit de jouer ce qu’il veut. Il lui répond que c’est la fête de la musique mais sûrement pas celle du bruit. Il menace ensuite d’interdire à son concert si elle ne baisse pas le son. Marinette essaie de calmer la situation en proposant à Mme. Couffaine de baisser le volume pour qu’il n’y ait plus de problème mais elle refuse catégoriquement, disant que si elle a appelé son bateau "Liberté" ce n’est pas pour rien, tout en montrant un panneau en haut d’un mat où il était écrit "Liberté" et que c’est donc une question de principe. Elle demande ensuite à l’agent de police s’il connaît la liberté d’expression. Anarka ajoute que sur ce bateau, c’est chez elle et que c’est elle seul qui décide. M. Raincomprix, fou de rage, jette son haut-parleur et avance jusqu’au ponton pour aller voir la jeune femme, qui lui bloque le passage en montant aussi sur le ponton. Il lui demande si elle a un document l’autorisant à stationner sa péniche à son emplacement, sortant son carnet pour rédiger une amende. Elle lui rétorque que la Seine n’appartient à personne, il lui répond alors que les quais sont à la ville et que donc, pas d’autorisation, pas de stationnement et donc pas de concert en ajoutant qu’il ne parle même pas du bazar sur le pont. Il lui rédige alors une amende pour trouble à l’esthétique publique en lui donnant l’amende, qu’elle prend en grognant, bouillante de rage en regardant son bateau. Il rédige une autre amende pour décorations trop décoratives. Anarka prend la deuxième amende, elle les roule en boule toutes les deux et les réduit en confettis en poussant un rire moqueur. L’agent de police, n’y tenant plus, craque et rédige plusieurs amendes, une pour gâchis de papier, une autre pour son attitude, une autre pour provocation, une pour mal de mer et une dernière parce qu’il le veut. Les adolescents assistent à la scène, médusés et terrifiés, Nino et Alya se tenant l’un contre l’autre, n’osant bouger pendant qu'Anarka, serre les dents, folle de rage, sur le point d’exploser.

Le Papillon sentant la colère de Mme. Couffaine se réjouit d’un tel taux de frustration venant d’une âme ayant soif de liberté. Il accompli son rituel et envoie son akuma. La police quitte les quais, Anarka court dans la cabine de bord, refusant de céder, tenant d’une main ferme le gouvernail, l’autre main, recroquevillée en forme de poing, contre la boussole, se penchant en avant pour tenter de contenir sa colère. L’akuma se loge dans la boussole. Le Papillon, en l’appelant Capitaine Hardrock, lui dit que maintenant, ceux qui voulaient l’empêcher de jouer sa musique sur sa propre péniche, n’entendront plus que ça. Il lui promet un navire indestructible avec lequel elle pourra sillonner Paris et faire résonner sa musique partout où elle ira, aussi fort que cela lui plaira. En échange de tout cela, il lui demande le plus beau des trésors, les miraculous de Ladybug et Chat Noir. Mme. Anarka répond, avec un rire maléfique, qu’étant donné qu’elle aura sa liberté en échange d’un trésor elle sera son corsaire. Elle et son bateau se transforme alors en corsaire et en bateau de pirate avec d’énorme enceinte et un crâne avec des lunettes blanche sur la voile. Capitaine Hardrock emploie un langage de pirate et demande aux adolescents d’hisser la grande voile. Juleka n’arrive qu’à dire maman tellement elle est sous le choc et Luka demande ce qu’elle fait. Capitaine Hardrock répond que leur mère a mis les voiles, se présente à eux sous son nom de méchante et qu’aujourd’hui Paris va trembler sous les bruits de ses canons. Avec sa longue-vue, elle repère Jagged Stone à la Tour Eiffel. Elle tourne le gouvernail et demande à son bateau de mettre le cap sur la rock star et la Tour Eiffel, la boussole tourne et le bateau se met alors à avancer. Capitaine Hardrock déclare que bientôt il n’y aura plus qu’un seul concert, une seule fête de la musique parce qu’ils se seront débarrassés des autres. Elle demande aux collégiens de se mettre à jouer, Luka la supplie alors d’arrêter et de ne pas gâcher la fête de la musique. Marinette ajoute qu’elle ne peut pas forcer les gens à écouter sa musique et Ivan déclare qu’ils ne joueront pas dans ces conditions. Refusant la mutinerie, Capitaine Hardrock ordonne à son navire de les capturer et de les envoyer dans la calle, des chaînes surgissent les ligotent deux par deux, Marinette et Luka, Alya et Nino, Ivan et Mylène et Rose et Juleka. Ensuite une trappe s’ouvre sous leurs pieds et les fait rouler jusqu’en bas. Approchant d’un pont, elle ordonne au bateau de tirer, un rayon sort des enceintes et détruit le pont et elle passe dans un nuage de fumée. Etant assez prêt de la Tour Eiffel, elle ordonne au bateau de tirer ses canons qui se révèlent être des mini enceinte circulaire, de la taille d’un boulet de canons. Ils s’accrochent à la surface qu’ils touchent et émettent un son insupportable tellement les décibels sont élevée, tout le monde s’enfuient aussitôt face à cela.

Il y a alors un flash info, Nadja annonce alors l’attaque de Capitaine Hardrock et explique qu’elle saccage, un par un, chaque concert et demande à tout le monde de se mettre à l’abri. Voyant cela, Adrien déclare que, punition ou pas, il doit intervenir et demande à Plagg s’il connaît la musique, sachant parfaitement la réponse. En soupirant, le kwami répond, sur un ton lasse, qu’il l’a connaît par cœur. Une fois transformer, Chat Noir sort de sa chambre et se met à sauter de toits en toits jusqu’à la Seine pour sauver Paris. Pendant ce temps, dans la calle, tous les prisonniers sont regroupés, Marinette baisse la tête, inquiète de la situation, ne sachant pas quoi et cherchant du soutien auprès de son kwami. Le sac de l’adolescente est entrouvert et Tikki, tout en gardant la tête dans le sac, lui fait un clin pour lui faire comprendre qu’elle a une idée. Marinette relève, paniquée à l’idée que l’on voit son kwami, vérifie et, constatant que la voie est libre, hoche la tête en souriant à Tikki pour lui faire comprendre que personne ne regarde. Le kwami sort en vitesse et rentre dans le cadenas qui s’ouvre aussitôt, libérant Marinette et Luka. Ce dernier, impressionné, se tourne vers la brune en lui demandant comment elle a fait. Elle improvise en déclarant avoir utilisé le médiator tout en le montrant. Luka témoigne son admiration à Marinette en disant qu’elle est une magicienne en se relevant. Elle lui demande s’il en est sûr tout en prenant la main qu’il lui tend. Ils gardent leur main l’une dans l’autre et Marinette détourne la tête, un peu gênée, en posant son autre main sur l’épaule de Luka. Marinette déclare que c’était trop fois rien avant de relever le terme magicienne en tournant la tête, regardant Luka droit dans les yeux. Alya se raclement la gorge bruyamment pour les sortir de leur rêverie, leur rappelant qu’elle et les autres sont toujours enchainés. Ils entendent alors Capitaine Hardrock descendre tout en ricanant de sa victoire. Alya prévient aussitôt Marinette en lui disant de faire attention. Luka et elle se retournent au moment où la porte s’ouvre. L’akumatisé sort aussitôt son épée en voyant les deux adolescents entrain de fuir vers la chambre de Luka, Marinette leur promet qu’ils vont revenir pour les délivrer. Les jeunes bloquent la porte avec la guitare de Luka et se placent devant un hublot, Capitaine Hardrock défoncent la porte et voit son fils se penché au bord de l’ouverture, criant à Marinette de fuir, l’akumatisé capture de nouveau le jeune homme et l’emmène. Elle passe la tête à son tour par l’ouverture et cherche Marinette dans l’eau et en haut du bateau. Ne la voyant pas, elle part en déclarant qu’elle ne pourra pas aller très loin. Une fois l’akumatisé, Marinette sort du tiroir sous le lit de Luka et en profite pour se transformer.

Capitaine Hardrock reprend sa quête et détruit un nouveau pont, voyant dans sa longue-vue une scène avec un énorme XY, signifiant la scène de l’artiste, elle ordonne à son bateau de tirer. Elle regarde de nouveau dans sa longue-vue et tourne vers la droite pour regarder vers le Louvre où doit se produire Laura Marano. Elle remarque alors un élément sur un bâtiment voisin et pivote de nouveau sur la gauche pour regarder le bâtiment correspondant et voit une silhouette sombre accroupie sur le toit. Elle zoom et a sous les yeux Chat Noir avec son sourire en coin lui faire un clin d’œil. Capitaine ordonne alors à Liberté de tirer sur Chat Noir, ce dernier saute sur plusieurs boulet jusqu’au navire et atterrit sur le pont. L’akumatisé demande alors au bateau de le capturé et, prit par surprise, le super héros se retrouve enchaîné mais Ladybug arrive, le libère et, de nouveau surpris, tombe par terre sous les yeux étonné de Ladybug. Capitaine Hardrock exige leur capture et les deux héros évitent et brisent les chaînes leur fonçant dessus. La méchante sourit devant ce spectacle, impatiente de les faire prisonniers. Soudain, une sirène de police se fait entendre, elle regarde derrière elle et voit plusieurs bateaux de police lui foncer dessus avec Roger Raincomprix sur le pont du navire en tête, criant dans un porte-parole de s’arrêter au nom de la loi. L’akumatisé leur tire aussitôt dessus, les faisant voler en l’air, les policiers et leurs embarcations. Ladybug et Chat Noir réagissent immédiatement et sautent du navire pirate pour les sauver. Ladybug allonge son fil et en fait un filet de réception sur la berge où les policiers et leurs bateaux atterrissent. Le chef policier remercie Ladybug qui se tient face à lui pendant que Chat Noir aide un homme des forces de l’ordre à se relever. Ladybug leur demande de rester ensemble sur la berge pendant qu’ils s’occupent de l’akumatisé. Cette dernière leur tire alors des boulets de canon en déclarant que c’est l’heure de la chasse au trésor. Tout en se protégeant, Ladybug dit à son partenaire qu’elle espère qu’il n’a rien contre les bains et il lui dit que cela est au poil temps qu’ils restent au sec. Ils montent alors sur le navire en évitant les boulets de canon. Capitaine Hardrock ordonne à Liberté leur capture et les deux héros sautent sur les chaînes pour les éviter et se rapprocher de l’akumatisé et la prendre en sandwich entre eux. Elle tente de se défendre mais voyant qu’elle a du mal à jouer sur deux tableaux, elle saute en l’air et s’accroche à une échelle de corde. Chat Noir, tout en évitant toujours les chaînes leur fonçant dessus avec sa partenaire, demande où peut se trouver l’akuma, Ladybug répond qu’il est quelque part sur la péniche et Chat Noir déclare qu’il peut régler le problème avec son cataclysme, levant le bras pour joindre le geste aux paroles. Ladybug l’arrête tout de suite dans son geste avec son yoyo, lui disant qu’il y a des otages dans la calle et que s’il fait ça ils vont se noyer. Capitaine Hardrock s’étant réfugiée sur le perchoir du navire, ordonne à son bateau de tirer sur le Louvre, ce que le navire fait immédiatement, Laura Marano et son pianiste se mettent à l’abri dès l’apparition des premiers boulets de canon. Ladybug déclare qu’ils doivent trouver un moyen pour immobiliser le galion. Chat Noir a alors une idée pour lui faire jeter l’encre, il saute sur la voile et tente de la déchirer avec ses griffes, cependant, le motif en forme de crâne s’y trouvant est en métal et Chat Noir glisse et retombe sur le pont près de la proue. Ladybug essaie de faire bouger le gouvernail mais il est bloquer, Capitaine Hardrock, tout en riant grassement, que Liberté n’obéit qu’à elle, ensuite elle demande de nouveau à son bateau de la capturer, elle doit alors faire face à Chat Noir qui l’attaque par derrière. Ladybug rentre en vitesse dans le navire pour libérer les prisonniers pendant que l’akumatisé et Chat Noir se battent respectivement avec un sabre et un bâton au-dessus du sol.

Les adolescents voyant Ladybug sont fous de joie et elle les libère, elle aide Luka à se relever et de dernier lui demande si Marinette va bien. Ladybug lui confirme et ajoute que c’est elle qui l’a prévenue. Luka ne peut s’empêcher d’admirer la brune qu’il trouve vraiment très courageuse, faisant rougir Ladybug qui détourne la tête. Elle utilise son Lucky Charm et s’exclame qu’une pince aurait été plus pratiquement qu’une nouvelle chaîne, elle l’a met malgré tout en bandoulière et leur promet de les sortir de là en partant. Chat Noir et Capitaine Hardrock se battent toujours mais cette dernière prend l’avantage et le pousse en arrière, profitant de ce moment, elle l’enchaîne au mat d’un perchoir, le Papillon la félicite, et elle s’apprête à prendre la bague qui sera son trésor de guerre. Ladybug arrive, voit la scène, lance son yoyo qui s’enroule autour du bras de l’akumatisé et la fait tomber sur le pont. Cette dernière sort son sabre et demande à la super héroïne d’attendre et qu’elle est la prochaine sur la liste. Elle fonce alors sur la super héroïne et s’affrontent sur la poupe du navire. Roger Raincomprix surgit alors au loin, toujours sur son mégaphone, avançant à toute vitesse sur un bateau à pédale jaune et blanc, en lui demandant pour la dernière fois d’arrêter ses actes de piraterie. Capitaine Hardrock, folle de rage qu’il revienne à la charge, lui tire de nouveau dessus avec ses boulets de canon, le projetant en l’air et finissant dans un arbre, totalement sous le choc. L’akumatisé se retourne et crie en garde pour reprendre son combat avec Ladybug mais elle a disparue, elle regarde en haut, et Chat Noir aussi s’est volatilisé. Elle crie alors que s’ils ne se montrent pas, alors sa prochaine cible sera André Bourgeois et l’hôtel de ville où doit se jouer un concert. Elle joint les paroles au geste et indique la nouvelle destination à son galion, la boussole tournant de nouveau avant de se stopper, le navire se dirige vers sa nouvelle destination et détruit un pont en passant. Ladybug et Chat Noir se cachent derrière le canon sur le pont, Chat Noir la remercie de l’avoir sauver en ajoutant qu’il aurait nourri les poissons sans son aide. Ladybug lui annonce alors qu’ils ont un problème, elle n’a pas pu sauver les otages et qu’elle ignore quoi faire de son Lucky Charm. Chat Noir répond que c’est un signe pour dire qu’elle est enchaînée à lui pour toujours, il a alors pour réponse un grognement de la part de sa Lady. Cette dernière se penche et regarde derrière elle, grâce à sa vision, montrant le gouvernail, elle se remet droite, et une berge tout près. Elle regarde Chat Noir, un sourire en coin, et lui déclare que cela veut plutôt dire qu’il est temps de se déchaîné et lui demande s’il est prêt à l’abordage. Il lui répond positivement et ils se lèvent, courant jusqu’au bout de la proue. Capitaine Hardrock ricane en les voyants et leur déclare qu’il est temps de les envoyer une bonne fois pour toute au fond de l’eau, elle envoie alors des chaînes pour les capturer et saute sur l’une d’elle pour s’approcher d’eux et ils font pareil en sautant de chaîne en chaîne, au dernier moment, Ladybug envoie une extrémité du Lucky Charm et Capitaine Hardrock se retrouve brusquement emmenée en arrière et Ladybug et Chat Noir l’enchainent au gouvernail en mettant le verrou métallique sur la boussole, elle leur ordonne aussitôt d’éloigner ça sur le champ de la boussole. Le bateau commence alors à bouger dans tous les sens. Pendant ce temps, Roger Raincomprix essaie encore de les rattraper avec un canard gonflable et une rame et crie de vive voix, sans son mégaphone, de s’arrêter au nom de la loi pour la dernière fois mais personne ne le remarque. Le bateau passe sur la berge en pente et il se retrouve à plusieurs mètre au-dessus de la terre ferme, il atterrit lourdement, faisant un nuage de fumée, en avançant lentement avant de frôler la glace d’un couple assit sur un banc, ayant vu le bateau et n’ayant pas bougé, stupéfait. Après que le bateau se soit stoppé, ils s’enfuient en criant. Le bateau, n’ayant plus d’équilibre, bascule sur le côté et Chat Noir utilise son cataclysme pour détruire le bateau. Il se décompose, libérant les otages, l’akuma apparaît et Ladybug le purifie. Chat Noir et elle se tape dans les points et, Mme. Anarka redevenue normale, demande ce qu’il s’est passé, Chat Noir mal à l’aise, répond que ne s’est pas passé grand-chose, juste une petite crise de mal de mer, entendant sa bague clignoter, il déclare être obligé de m’être les voiles et salue sa Lady avant de partir. Cette dernière envoie son Lucky Charm en l’air et tout redevient comme avant, elle souhaite un bon concert aux adolescents et s’en va. Dans son antre, le Papillon est fou de rage de cette nouvelle défaite et jure qu’un jour il prendra possession de leur précieux trésor.

De retour chez lui, Adrien s’apprête à jouer de nouveau son morceau de piano devant son père, avant de commencer, il regarde son père, les yeux fermés pour être plus concentré, les bras croisés et adossé à son canapé. Il prend son courage à deux mains et propose à son père de jouer avec lui. Pris de cours, il ne sait quoi dire, bafouille et tente de trouvé une excuse pour refuser. Adrien le supplie, lui disant qu’étant donné qu’il lui refuser d’aller au concert de ses amis il pourrait bien lui faire cette faveur. Un peu mécontent, Gabriel se lève, s’approche de son fils et s’assoit sous le regard étonné de son fils et les yeux attendri de Nathalie qui ne peut s’empêcher de sourire. Adrien est fou de joie et ils se mettent à jouer tous les deux. Avec leur musique en fond, nous voyons l’inspecteur Raincomprix évolué le volume sonore des instruments du groupe de Anarka qui a accepté de jouer moins fort. A la fin de leur prestation Adrien regarde son père qui, en relevant ses lunettes en détournant le regard, accepte qu’il aille au concert de ses amis, Adrien le remercie et le sert dans ses bras qui reste statique, ne sachant comment réagir. De leur côté, sur le Liberté, Roger Raincomprix déclare qu’il trouve toujours la musique trop forte et qu’il y a quelques décibels au-dessus de la limite autorisée mais qu’il laissera passer pour cette fois car c’est la fête de la musique. Tout le monde est fou de joie et Anarka salue le policier qui s’en va, croisant Adrien qui arrive et saluant ses amis, fou de joie de le voir. Marinette tente de le prévenir car il y a des cordages sur le pont mais elle bafouille et le préviens trop, il tombe, renversant une enceinte dans sa chute. Nino et Luka court vers lui et Nino lui demande si ça va. Il lui répond qu’il n’y a pas de problème, il remarque alors un étui, l’ouvre et y trouve un synthétiseur, plus précisément un ZX20.4 original, il déclare adorer le son de cet instrument, Anarka déclare que personne ne sait jouer de cette antiquité, Adrien répond alors en être capable. Luka le félicite en lui tendant la main et lui souhaite donc la bienvenue dans le groupe. Adrien le remercie et constate qu’il ignore le nom du brun qui se présente aussitôt. Marinette, les regarde avec un air perdu et Alya se moque d’elle et lui demande si sa boussole perd le nord. Elle ne répond pas, encore plus perdu. Anarka arrive par derrière et lui dit qu’il y a du bon s’il y a un peu de désordre car sans ça, il n’y aurait pas de pianiste dans le groupe. Nous sommes ensuite le soir de la prestation et Rose présente le groupe qui s’appelle dissection et ils se mettent à jouer du métal et Rose crie Catalycorn, pendant le concert, Luka et Adrien s’échange un regard complice, profitant de ce moment de plaisir. L’épisode se fini sur une image de Luka à gauche et Adrien à droite qui se regarde en souriant, avec Marinette, rouge pivoine, avec une tête baissée et gênée, et avec la boussole en fond au-dessus d’elle n’indiquant aucun des deux garçons et avec une bande blanche à pois rose en bas au niveau de Marinette avec une branche de cerisier de chaque côté de Marinette.

Personnages


Divers

  • C’est la première fois que l’on voit Adrien joué du piano.
    • Nous découvrons que Gabriel sait également en joué.
    • Selon les dire de Gabriel, tous les Agreste savent jouer à la perfection d'au moins un instrument et qu'ils sont tous solistes. Nous pouvons également supposer que Gabriel a eu la même éducation stricte que son fils mais qu'il n'en a pas autant souffert que son fils.
  • C’est la première fois que l’on voit Marinette avoir un faible pour un autre garçon.
    • L’apparition de Luka, ainsi que celle de Kagami, avait été annoncée dans une annonce écrite résumant divers évènements futurs de la saison n°2 pendant l’été 2017.
  • Le nom de l’akumatisé, Capitaine Hardrock, est une référence à Albator, le pirate de l'espace, dont le nom original est Capitaine Harlock.
  • D’après les dires de Mylène et à sa tête après que Luka est joué, nous pouvons supposer qu’elle a déjà assisté à un concert ou à des répétitions sur le Liberté, ou du moins entendu jouer Luka.
  • Le prénom de la mère de Juleka et Luka est Anarka qui est une découle du mot "anarchie".

Erreur

  • Après avoir interdit à Adrien d’aller rejoindre ses amis, Natalie et Gabriel sortent du mauvais côté de la chambre.
ve Episodes
Saison 1
ClimatikaLe BulleurLe PharaonLady WifiChronogirlM. PigeonLe DessinateurRogercopL'ImposteurLe DislocoeurHorrificatorLe Chevalier NoirLe MimeKung FoodLe GamerAnimanAntibugLa MarionnettisteReflektaNuméricGuitar VilainPrincesse FragranceJackadyVolpinaLadybug et Chat Noir (Origines - Part 1)Coeur de Pierre (Origines - Part 2)
Saison 2
Le CollectionneurDoudou VilainAudimatrixLa BefanaRiposteRobostusGigantitanLe Hibou NoirGlaciatorSapotisGorizilla
Saison 3
TBA
Saison 4
TBA
Saison 5
TBA
Episodes Spéciaux
Pire NoëlLa légende chinoiseLadybug à Halloween
Miraculous : Les secrets
Chat Noir vu par MarinetteMarinette et AdrienLa double vie de MarinetteLa fête d'anniversaireMarinette et AlyaMarinette et ParisMarinette et la modeLadyblogLa double vie d'AdrienLadybug vue par AdrienTikki (Webisode)Maître Fu (Webisode)
Miraculous : Une journée à Paris
RépétitionInspirationGrosse journéeL'exposéLe carnet
Miraculous Chibi
Episode sans titre Miraculous chibi show
Autres médias
The Mini Menace LadybugLadybug PVPremières vidéos promotionnelles en CGIHappy Birthday to You!Ladybug (comédie musicale)Miraculous Ladybug OAVMiraculous (film)Miraculous Ladybug (comédie musicale)